#15 – Le pays d’outre-mer

Avant le tournant du XVIIIe qui a clairement marqué une « mondialisation » de l’outre-mer, l’expression était utilisée dans un sens très particulier qui remontait au temps des Croisades. Ce que rappelait Esprit-Joseph Chaudon dans son Dictionnaire interprète-manuel des noms latins de la géographie ancienne et moderne en 1777:

« TRANSMARINÆ REGIONES, Outre-Mer ou le pays d’Outre-Mer. On donnait autrefois ce nom aux contrées de l’Asie, qui sont entre la mer Noire & la Méditerranée. »[1]

On pourrait multiplier les exemples. Citons la chronique de Sébastien Mamerot, terminée en 1474 et intitulée Passages faiz oultre mer par les François contre les Turcs et autres Sarrazins et Mores oultre marins. L’intérêt est double, et par l’emploi de la locution adverbiale « outre mer » et par l’adjectif « outre-marins » accolés ici aux musulmans contre lesquels sont partis se battre les Français.

Sébastien Mamerot, Passages faiz oultre mer par les François contre les Turcs et autres Sarrazins et Mores oultre marins, 1474, ms. 5594, f 5r, « Source gallica.bnf.fr / BnF »

En 1277, alors que Jérusalem avait été définitivement perdue pour les chrétiens en 1244, Rutebeuf composa sa « Complainte d’outre-mer », qui commence ainsi :

« Empereur, et roi et comte,
Et duc, et prince à qui l’on conte
Romans divers pour vous ébattre,
De ceux qui se seulent combattre,
Çà en arrière pour sainte Église ;
Car me dites par quel service
Vous cuidez avoir Paradis ? »

Manuscrit Français 1635, « Source gallica.bnf.fr / BnF »

À la fin du XIIe siècle, Guillaume de Tyr rédigea une « Histoire des régions d’outre-mer », Historia rerum in partibus transmarinis gestarum, qui fut continuée par d’autres, comme en ce manuscrit qui s’achève en 1229 avec ces mots : « Exiplicit liber. Ci faut l’estoire d’outre mer ».

Manuscrit Français 2827, « Source gallica.bnf.fr / BnF »

Mais ce n’est pas la fin de cette géohistoire…


[1] Esprit-Joseph Chaudon, 1777, Dictionnaire interprète-manuel des noms latins de la géographie ancienne et moderne, Paris, chez Lacombe, p. 412.



Citer ce billet
Vincent Capdepuy (2022, 21 octobre). #15 – Le pays d’outre-mer. Carnets de géohistoire. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/p026

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.