Géohistoire de la Nouvelle-Zélande : unité territoriale et intégration à l’espace-monde

Par François Cognard

Résumé. Tout au long de son histoire, la société néo-zélandaise s’est efforcée de nouer des liens avec le monde extérieur tout en maintenant l’intégrité de son territoire multi-insulaire. Selon une perspective privilégiant le temps long, cet article décrit les spécificités physiques et humaines de l’archipel du Pacifique sud ainsi que son processus d’intégration à l’économie monde. Une approche qui, à l’aide de la modélisation graphique, souligne l’originalité des dynamiques spatiales du territoire national caractérisées par l’opposition entre ses deux principales îles.

La suite sur M@ppemonde.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *